Label EPV, l’excellence à la française

Le label EPV – Entreprise du Patrimoine Vivant est : « une marque de reconnaissance de l’Etat mise en place pour distinguer des entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence. »

Il a été créé en 2005 par le Ministère de l’Economie et des Finances afin de récompenser des entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels renommés. C’est également la garantie du « Made in France » ! Les entreprises labellisées s’engagent à maintenir leur activité de production sur le territoire français durant les 5 ans de validité du label et ainsi à promouvoir l’identité culturelle et économique française.

L’Eure, un département de savoir-faire

L’Eure compte plus de 13 000 ressortissants qui, par leurs compétences et leurs savoir-faire, font vivre l’artisanat. Parmi eux, plusieurs artisans ont reçu des prix, des récompenses et notamment le label EPV.

 

7 Entreprises du Patrimoine Vivant dans l’Eure

       Depuis 2014

  • La Maison Jorelle depuis 1864 (Bézu Saint-Eloi) spécialisée dans la création, la fabrication et la commercialisation de jeux et jouets en bois.
  • Maison Berger (Bourgtheroulde) créatrice de lampes Berger et de parfums d’ambiance.

        Depuis 2015

  • Atelier Sanson (Saint-Aubin le Vertueux) réalise et créé du mobilier et des objets d’art : ébénisterie, marqueterie, gainerie, tabletterie.

       Depuis 2016

  • TERH Monuments historiques (Vernon), entreprise de rénovation du patrimoine et des bâtiments anciens.
  • Marigaux (La Couture Boussey), société de fabrication d’instruments d’orchestre de prestige.

        Depuis 2017

  • Manufacture Cluizel (Mesnils sur Iton) chocolaterie fabriquante de couvertures de chocolat et intérieurs de chocolat, de bonbons de chocolat et de produits dérivés.
  • Sofac (Bernay) conçoit des chapeaux et casquettes.

Comment obtenir le label ?

Si vous souhaitez postuler au label « Entreprise du Patrimoine Vivant », vous devez remplir les conditions suivantes :

  • Être inscrit au répertoire national des métiers, et/ou au registre du commerce et des sociétés
  • Exercer une activité de production, de transformation, de réparation ou de restauration (hors secteur agricole)
  • Répondre à au moins un critère dans chacune des trois catégories suivantes :
  1. Critères indiquant la détention d’un patrimoine économique spécifique
  2. Critères indiquant la détention d’un savoir-faire rare reposant sur la maîtrise de techniques traditionnelles ou de haute technicité
  3. Critères indiquant l’ancienneté de l’implantation géographique ou la notoriété de l’entreprise

Conditions et dossier de candidature à retrouver sur le site du Patrimoine-vivant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *